Le véganisme

Les débats sur Shy'Co sont courants ! Venez participer ! Mais on demande du sérieux, merci !

Modérateurs : SM58, Purple Sea, El Señor Toulou

Avatar du membre
Moon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 7103
Enregistré le : 01 nov. 2009, 00:08

Re: Le véganisme

Message par Moon » 03 sept. 2017, 03:44

Nanard a écrit :
03 sept. 2017, 03:15
Shy peut trouver que c'est pas cliché, je m'en tamponne la carotte, moi je trouve ton discours cliché = c'est un discours qu'on entend partout et pas mal fondé sur des malentendus.
Il n'en est en rien cliché vu que j'ai ressorti la philosophie Vegan donc oui, du moment qu'il y a souffrance animale potentielle, ils sont contre (c'est pour ça qu'il me semblait en effet qu'on ne pouvait pas manger d'insectes). C'est ce qui différencie notamment des végétariens.
Et bien que je peux comprendre leurs aspirations, je trouve de facto leur discours trop dur et non tolérant (je comprends en retour l'argument, "c'est normal c'est leur philosophie, comment veux tu qu'ils te respectent si dans leur esprit tu réalise un meurtre", je le comprends, mais j'y adhère pas).

Pour le reste, oui, je suis d'accord avec Doloko, on agit essentiellement pour ces bêtes pour éviter qu'ils soient en danger et je pense que tout ce qu'on fait est uniquement pour leur bien-être et ils nous le rendent bien. De là c'est clairement un échange fondé sur de l'affection contrairement à de l'esclavage où c'est une relation basée sur la peur et la violence.

La comparaison avec les enfants Vs les animaux est pertinente si on estime que c'est une forme d'esclavage.
Après tout, il y a des pays qui font la politique de l'enfant roi et on revoit régulièrement nos formes d'éducation (mais éduquer un enfant n'est ce pas là alors déjà un esclavage ? Mettre des barreaux à son lit n'est ce pas une forme de privation de la liberté ? Même l'argument de la communication tient pas pour un bébé.)
Image


Avatar du membre
Mme Doloko
Sacré posteur
Sacré posteur
Messages : 596
Enregistré le : 27 sept. 2010, 18:16
Logiciel 1 : Photoshop

Re: Le véganisme

Message par Mme Doloko » 03 sept. 2017, 04:15

Aprés les animaux domestiques sont capable et indépendant, on les éduque uniquement pour qu'ils puissent vivre en harmonie avec les humains. On peut proposer à terme l'idée que les animaux domestiques devraient vivres dans leur coin et se débrouiller eux même mais ça serait contre l'idée d'une harmonie. Les chats errants dans les quartiers ça fout la merde, faut les castrer pour éviter d'avoir plein de chatons abandonné etc, d'où la nécessité des humains de s'occuper des animaux si on veut que les deux cohabitent. Aprés les deux peuvent cohabiter sans se soucier des affaires de l'autre si on prône la séparation.

Maintenant ce qui me dérange chez les animaux de compagnie c'est le commerce qu'on en fait (comme les esclaves justement), le seul stage que j'ai fais de ma vie c'était dans une animalerie et ils recevaient des rongeurs qui étaient putain de mort durant le transport.........

Les chenils et les élevages respectueux sont clairement mieux, d'autant que même si c'est commercial comme les zoo, les animaux de compagnie sont génétiquement acclimaté aux hommes et sont pas enfermer h24 (les singes aux zoos sont littéralements dépressifs srx)
DrNanard - Aujourd'hui à 20:41
Faut que tu arrêtes de voir le nazisme comme l'apogée du mal en fait

Avatar du membre
Moon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 7103
Enregistré le : 01 nov. 2009, 00:08

Re: Le véganisme

Message par Moon » 03 sept. 2017, 04:29

On les tient aussi en laisse pour les protéger (qu'ils passent pas sous une voiture) et protéger l'entourage.
Perso dès que je le peux, j'enlève la laisse de mes chiens.
Bref je pense vraiment pas qu'on puisse comparer ça à un esclavage car l'objectif, les tenants et aboutissants sont pas du tout les mêmes.

Après je suis d'accord avec toi.
Le côté mercantile est de loin ce qui chagrine le plus.
Des mauvaises conditions de vente de certains animaux, les rongeurs en particuliers (certains font vraiment de vilaines têtes).
Comme tu dis, un zoo ne remplacera jamais une pleine liberté pour des animaux "sauvages" (je mets entre guillement car les animaux en cage sont tellement acclimatés à leurs conditions de vie qu'ils mourraient pour la plupart si on les relachait du jour au lendemain) et si en plus on a des zoo irrespectueux (j'en ai un dans ma ville, cages minuscules, pouvant être visité en voiture pour ces gros fainéants et bonjour les gaz que doivent se respirer les animaux tous les jours, ...), ça aide pas effectivement à défendre la domestication des animaux.
Image


Avatar du membre
Nanard
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 10905
Enregistré le : 12 nov. 2009, 23:36
Filleul(s) : Smoke-Kun, Tahamster, **
Parrain(s) : ** Super-Maskass, Silver
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Gimp
Localisation : derrière nick if you know what i mean

Re: Le véganisme

Message par Nanard » 03 sept. 2017, 16:59

Bah clairement les chiens et les chats c'est pas les animaux qui souffrent le plus de la compagnie humaine. Par contre le problème c'est toute l'industrie en arrière, le fait qu'on les achète comme des objets (mais on fait aussi ça avec les enfants via l'adoption, qui a beau être au final positive pour ces enfants, y'a quand même toute une logique mercantile derrière, tu achètes carrément ton enfant...). Les animaleries traitent très mal leurs animaux, ils achètent d'éleveurs cheaps qui laissent leurs bêtes s'accoupler entre frères et soeurs notamment. Y'a aussi tous les problèmes de surpopulation, et aussi le fait que la majorité des gens ne traitent pas ces animaux comme des personnes, exemple avec la masse d'abandons de chats et chiens lors des déménagements, c'est une horreur sans nom. Ceux qui achètent des chiens juste pour faire joli et qui n'en prennent pas du tout soin, qui n'acceptent pas les lourdes responsabilités que ça implique (bouger son cul plusieurs fois par jour pour aller promener le chien...). Des gens en appartement qui ont des chiens faits pour dépenser leur énergie (avoir un Colley ou un Husky en appartement mon dieu...).

La plupart des gens ne savent pas prendre soin de leurs animaux, et c'est pour ça que c'est une pratique qui devrait peut-être disparaître, ou du moins être réservée à ceux qui savent vraiment en prendre soin.

Sinon y'a tous les autres animaux hors chiens et chats, ceux qui majoritairement restent en cage. Tout ce qui est lapins, furets, oiseaux, lézards, poissons, ils sont traités comme des décorations de table de chevet et c'est fucking triste. La petite soeur de Dahu avait demandé un lapin, mais il faisait trop de bruit la nuit, ils ont fini par le foutre au sous-sol, dans une pièce froide et sombre, dans un petit enclos vide. Un jour ils ont décidé de foutre l'enclos dans la cour arrière, le lapin s'est barré dans la journée.
Image
Mugul 76 a écrit :Je le jure wallah, sur le Coran chuis pas cisgenre
Kroki a écrit :l'inceste entre frères et sœurs why not ;)
Arpg a écrit :Je préfère sodomiser un lion, plutôt que les chimpanzés
grignotez moi le walruce


Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3845
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Le véganisme

Message par shylink » 03 sept. 2017, 18:35

Pour les animaux de compagnies, comme dit Nanard, tous les animaux en cage déjà c'est purement décoratif et ça n'a pas lieu d'être. Mais pour le chat et le chien, je comprends tout à fait qu'on puisse en vouloir. Heureusement, il y en a beaucoup dans les refuges, donc il y a toujours moyen d'en récupérer là (et ils seront surement plus heureux chez toi, même dans un 20m², que dans le refuge).

La vision végane c'est plus que ça doit progressivement disparaitre. Car outre le fait que la grande majorité des gens traitent mal leur chien-chat, il va aussi falloir tuer pour nourrir tous ces animaux (le chien et le chat pouvant difficilement être végan, même si certains essayent... mais il me semble que c'est très dangereux pour eux, même si j'ai pas bp lu sur le sujet). Au final, il va donc falloir sacrifier des vies innocentes pour que tu puisses avoir de la compagnie.

Actuellement, la surproduction de chien et de chat est un problème en tout cas, et je déconseille vivement d'acheter un animal. Si vous vous sentez seul, aller adopter dans un refuge, ces derniers sont bondés et vous ferez une bonne action. Quand je serai posé, j'adopterai surement, un éclopé d'ailleurs, que personne d'autre ne voudra :tongue: Les végans ne sont pas contre les animaux de compagnie qui existent déjà (le mal est fait, on va pas les sacrifier, ce serait anti-végan :mryellow: ) mais voudrait surtout qu'on cesse "d'en produire" de nouveaux.

------------

Et voici un super article sur le véganisme sur lequel je suis tombé ce matin !
https://tpunchintersectionnel.wordpress ... us-croyez/

Ca parle un peu de convergence des luttes d'ailleurs, une idée que j'aime beaucoup (sur le fait qu'il faut lutter contre toute forme d'oppression, celle des animaux, des racisés, des pauvres, etc...).

Avatar du membre
Moon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 7103
Enregistré le : 01 nov. 2009, 00:08

Re: Le véganisme

Message par Moon » 03 sept. 2017, 19:19

Pour le coup, je suis d'accord avec Nanard (tout arrive cette semaine lol).
Je ne mets pas en question les oiseaux ou autres espèces en cage, c'est sûr que c'est purement un plaisir égoiste qui ne fera du bien qu'à une seule personne. Après on peut débattre si certains ont besoin d'espace ou s'ils se sentent réellement malheureux de ces conditions (ce que tu connais pas te manque t'il réellement) mais ce débat m'intéresse beaucoup moins je l'avoue.

Maintenant, pour ce qui est des chats et des chiens, perso j'ai un avis assez tranché et je pense que la cohabitation est plutôt saine pour tous les partis (si comme l'a souligné Nanard et Doloko, il y a pas cette partie mercantile qui vient souiller, que les bêtes ne soient pas utilisés pour x besognes et limite qu'on délivre une sorte de permis d'autorisation d'avoir ces betes qui soit reconductible sous certaines conditions (ça risque d'être compliqué à mettre en charge mais si déjà on peut prouver qu'ils vont chez le véto genre une fois par an, qu'il atteste de sa bonne santé, c'est déjà un pas).
Image


Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3845
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Le véganisme

Message par shylink » 03 sept. 2017, 19:54

Maintenant, pour ce qui est des chats et des chiens, perso j'ai un avis assez tranché et je pense que la cohabitation est plutôt saine pour tous les partis (si comme l'a souligné Nanard et Doloko, il y a pas cette partie mercantile qui vient souiller, que les bêtes ne soient pas utilisés pour x besognes et limite qu'on délivre une sorte de permis d'autorisation d'avoir ces betes qui soit reconductible sous certaines conditions (ça risque d'être compliqué à mettre en charge mais si déjà on peut prouver qu'ils vont chez le véto genre une fois par an, qu'il atteste de sa bonne santé, c'est déjà un pas).
Oui, ça se défend. C'est sur que s'il n'est pas vu comme ton bien, mais comme un membre à part entière de la famille, pourquoi pas.

Mais je pense que l'humanité pourra s'en passer complètement un jour. Limiter leur nombre me parait censé en tout cas : 20 millions de chiens et de chats en France, ça a impacte sur l'élevage (il faut bien les nourrir, même si ça doit etre dérisoire comparé à l'alimentation des 70 millions de Français) et même un impacte écologique.

En tout cas, acheter un animal alors que des milliers attendent dans des refuges, c'est ça que je trouve malsain. Si tu achète un animal, tu le fais pour toi (il aura même été créer pour toi), si tu l'adoptes, tu le fais pour lui.


Moi je t'avouerai que ce qui m'intéresse le plus c'est sur le régime alimentaire végétalien, qui est évidemment la priorité numéro 1. On débat sur le bien-être de quelques millions d'animaux de compagnie, mais 1000 milliards d'animaux sont tués, chaque année, pour notre consommation alimentaire. Pourtant c'est un des trucs les plus durs à modifier, étant donné que ça touche nos habitudes de consommations les plus profondes :?

Avatar du membre
Moon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 7103
Enregistré le : 01 nov. 2009, 00:08

Re: Le véganisme

Message par Moon » 03 sept. 2017, 20:05

Oui tkt, j'ai bien conscience que c'est une question ""secondaire"" et que c'est pas forcément la priorité de la plupart des Vegans (d'autant qu'elle n'est de toute façon pas applicable en l'état) mais personnellement, c'est une partie importante qui me touche (comme je l'ai dis, j'ai toujours considéré mes animaux comme des membres de ma famille, et en fait j'en ai déjà eu un par la SPA, les autres, je les ai juste pas choisis :p, après je sais pas pour ma prochaine bête que je prendrais (j'en ai pas à moi personnellement car mes problèmes d'emploi du temps me l'empêche depuis quelques années), je fonctionne beaucoup au feeling et j'aime pas prévoir ce genre de choses).

Pour le reste, je te comprend mais c'est comme pour la nourriture une histoire de discordance entre pouvoir et vouloir (moi clairement, qu'on me parle pas de ne pas avoir de chiens plus tard, je suis honnête et comme je l'ai dis, là où je pense que pour la nourriture, c'est globalement plus que positif, je n'en suis pas convaincu pour les animaux domestiques).
Image


Répondre