Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Les débats sur Shy'Co sont courants ! Venez participer ! Mais on demande du sérieux, merci !

Modérateurs : SM58, Purple Sea, El Señor Toulou

Avatar du membre
Yaasu
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 2948
Enregistré le : 31 oct. 2009, 16:38
Parrain(s) : Carby
Logiciel 1 : Photoshop
Logiciel 2 : Paint.NET
Localisation : Pourquoi ? tu compte me livrer une pizza ?
Contact :

Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Yaasu » 24 sept. 2015, 21:06

Préambule: Je fais ce poste, un peu en réaction à ce qu'a dit Mugul sur le topic de Light, mais pas que. En fait, récemment, je me suis rendu compte que beaucoup de gens ont un problème avec les médias, et comme c'est mon domaine d'étude, et probablement mon futur boulot, j'ai essayé d'éclaircir le problème. J'ai dégagé deux trois trucs, donc je vais décomposer mon post pour mettre en lumières quelques notions qui échappent à pas mal de gens. Et je me suis un peu renseigné sur les groupes qui possèdent les médias français, du coup, je crois que je suis bien mis pour éclaircir tout ça.
"On faisais pas du Journalisme, on travaillais juste au Marketing de Bolloré"

La première notion, elle est assez simple, facilement compréhensible, mais en me renseignant sur le système français, j'ai tout de suite perçu un premier problème à ce système.

On distingue deux types de médias, les médias publiques, qui appartiennent à l'état, en France, c'est le cas de notamment France Télévision (France 2, 3, 4, etc...)
Les deuxièmes, c'est des médias qui appartiennent à des investisseurs, rassemblés en groupes de presses. Là, pour rester dans la télé on retrouve par Exemple TF1, Canal+, M6, et beaucoup d'autres.
Forcément, en fonction de qui dirige, ça change pas mal de choses, notamment pour un second concept que j'expliquerai plus tard.
En Belgique, on a pas trop de problème avec ce système de médias privés, mais en France, y a un truc qui m'a choqué, c'est que beaucoup de ces groupes médias appartiennent à des commerciaux. Et donc, ces gens là se servent un peu des médias, et contrôlent ce qui est dit, et font un peu leur pub. Je vous invite du coup à vous renseigner sur le groupe Bolloré, qui possède notamment Canal+, et pour qui, le journalisme est pas forcément du journalisme pour l'info.
En Belgique, on a des chaines privées qui appartiennent à des groupes qui ne font QUE des médias, mais c'est pas toujours le cas en France.

"Y en a plein qui attendent derrière, si vous vous faites trop remarquer, on hésitera pas à en laisser entrer un autre"

Le second concept, c'est celui de ligne éditoriale, c'est quelque chose qui est un peu moins connu, et surtout un peu mal compris.

Dans les journaux, ou autres médias, un journaliste ne dit pas ce qu'il veux comme il veux. Il doit respecter ce qu'on appelle une ligne éditoriale, qui est décidée soit par la personne qui possède le média, soit le rédacteur en chef. Bon, y a des clauses dans la déontologie journalistique qui protègent le journaliste au cas où la ligne éditoriale changerait, mais bon.

Le problème, c'est que le secteurs des médias, c'est un secteur où il y a beaucoup d’appelés et peu d'élus. Et donc, quand vous avez une place, vous vous y accrochez, et vous osez pas trop dire que ce qu'on vous demande d'écrire c'est un peu "en contradiction avec vos valeurs"

"Si on doit s'adresser aux Barakis*, alors on parlera pour les Barakis!"
Baraki: terme wallon, stéréotype d'une personne de basse classe, sans manière, mal habillée. Bien souvent, ils possèdent des accessoires remarquables, comme une canette de bière de basse qualité, et un jogging. Crie beaucoup, et parle mal le français.
J'ai pas mis cette citation pour rien, pas seulement parce que j'ai fait mon stage à l'endroit où cette phrase a été dite. Mais surtout parce qu'elle rejoint bien le concept de ligne éditoriale évoqué précédemment. Mais je m'en sers pour répondre à une phrase que j'entends souvent.

"De toute façon, à la télé, y a que des conneries."

Je vais brièvement vous expliquer pour quoi, avant, les personnes qui dirigeaient les télés étaient issues de la bourgeoisie culturelle (Les gens instruits, selon Bourdieu, détenteurs de la culture.) et donc, la télé essayait d'apporter cette culture même aux milieux les plus pauvres. Mais maintenant, la télé appartiens à une bourgeoisie d'argent. (Toujours selon Bourdieu, TMTC.) et le but maintenant, c'est de parler à un maximum de gens. Sauf que, Triste à dire mais, les gens sont de plus en plus cons. Et du coup, pour parler aux cons, on mets des conneries, et on tombe dans une spirale infernale. Mais y a toujours des médias très culturels, des programmes culturels, et des heures plus propices à la culture à la télé. le problème, c'est que les gens trouvent ça trop "Pédant, pour petits bourgeois intellos". C'est d'ailleurs le cas de la nouvelle version du Grand Journal, alors qu'elle est très bien cette version, beaucoup mieux que celle avec De Caunes qui joue au con.

Voilà, je crois que j'ai fini, c'est bon. Vous pouvez réagir, poser des questions, donner vos avis.

Et vous pouvez matter la télé, soyez juste sélectifs.
Luidi a écrit :Longues ou courtes, l'important c'est le goût.
Image
Image

Avatar du membre
Mugul
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 3573
Enregistré le : 31 mars 2012, 21:28
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Logiciel 3 : Photoshop
Localisation : Dans tes chiottes

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Mugul » 24 sept. 2015, 21:34

Yaasu a écrit :Sauf que, Triste à dire mais, les gens sont de plus en plus cons. Et du coup, pour parler aux cons, on mets des conneries, et on tombe dans une spirale infernale. Mais y a toujours des médias très culturels, des programmes culturels, et des heures plus propices à la culture à la télé. le problème, c'est que les gens trouvent ça trop "Pédant, pour petits bourgeois intellos".
C'est ce que j'avais pensé de la télévision, et si j'ai aussi arrêté de mater la télé, c'est parce que ça m'énerve les journalistes dans les JT qui parlent des musulmans comme des terroristes (Oui, j'insiste trop sur le fait que tous les musulmans ne sont pas des terroristes depuis l'attentat de Charlie Hebdo.), ce qui a augmenté le nombre de gens qui veulent faire le Jihad et aussi les journalistes corrompus genre TF1, France Télévisions, Canal +, etc...

Mais pour le reste, chuis entièrement d'accord avec toi.
Image

Nanard a écrit :Il y a une marge entre avoir des poils et avoir Ben Laden dans le derrière

Avatar du membre
LF1
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 3945
Enregistré le : 27 oct. 2009, 14:22
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Logiciel 3 : Gimp

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par LF1 » 24 sept. 2015, 22:25

Yaasu a écrit :Sauf que, Triste à dire mais, les gens sont de plus en plus cons.
Oarf l'autré hé.

C'est une phrase qu'on entend depuis des lunes et qui n'a jamais véritablement été vraie, qu'on se le dise.

Surtout que c'est tellement devenu un point de vue généralisé, qu'il est surtout employé par lesdits cons que cette "citation" est supposée cibler. Enfin, de ce que j'en ai vu... donc ce n'est pas comme si mon avis était un échantillon représentatif. Il s'agit uniquement mon point de vue restreint. (Càd pdv de connard.)

Désolé Yaasu, je veux pas te blesser mais tu me parais pas très crédible avec ce genre de propos.
Image Image

Vainqueur du Tournoi Céleste ! / SC de l'année (2015) !


Avatar du membre
Yaasu
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 2948
Enregistré le : 31 oct. 2009, 16:38
Parrain(s) : Carby
Logiciel 1 : Photoshop
Logiciel 2 : Paint.NET
Localisation : Pourquoi ? tu compte me livrer une pizza ?
Contact :

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Yaasu » 24 sept. 2015, 22:47

J'ai énormément exagéré mon propos dans ce paragraphe là, mais, en fait, c'est surtout parce que, tu peux pas faire de programme culturel sans t'adresser à une niche en fait. Par "Culturel", j'entends la Culture classique, celle qu'on défend haut et fort dans les musées. En fait, je m'en prends surtout aux émissions de Prime Time, qui sont souvent ultras lourdes, qui jouent énormément sur l'humour et le "Populaire" pour rassembler un maximum de gens. Comment on rassemble un maximum de gens ? 1) Tu traites pas de sujet de Niches, laisse tomber Verdi, Alechinsky ou tout autre personne un peu trop "Justifiée comme artiste par les patrons de musées et les chef d'orchestre"
2) Ajoute de l'humour non de dieu
3) Parle de beaucoup de sujet, mais que tout le monde a vu, mais vite ou alors parle d'aucun sujet, et mets juste des gens drôles.

Les gens sont pas vraiment con, ils sont justes trop différents pour pouvoir être rassemblés sous un même thème. Et forcémment, là, on tombe dans la spirale de la connerie, en proposant des programmes pas forcément intelligents, ou Voyeuristes, ou encore regardé plus pour la forme aue le contenu, mais souvent, c'est des trucs tellement bien foutus, montés, et séduisant qu'on accroche, et qu'on en redemande. Faites le test une fois, mattez une Scripted reality, genre "Petits secrets entres voisins" sur TF1, c'est mauvais, Mal Joué, et ultra prévisible, mais ça a tellement été bien foutu qu'on arrive pas à arrêter avant la fin du machin.
Luidi a écrit :Longues ou courtes, l'important c'est le goût.
Image
Image

Avatar du membre
RTO
Obstiné du post
Obstiné du post
Messages : 1352
Enregistré le : 27 oct. 2009, 11:45

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par RTO » 25 sept. 2015, 02:48

De toute façon à partir du moment où les médias citent la même source (l'AFP) faut pas s'attendre à des miracles.

J'ai remarqué une tendance aussi: les rares fois où j'ai regardé un JT (M6 ou TF1 peu importe, les deux c'est de la poubelle) j'avais une impression de redite (d'un JT précédent ou, tout simplement et très souvent, d'internet)...

Sans oublier les 15000 unes sur les mêmes sujets (Charlie Hebdo, les crashs d'avion entre l'autre qui s'est suicidé dans les alpes et celui abattu par les Ukrainiens, la prise d'otage dans le Thalys). Et nos parlementaires qui en profitent pour glisser des lois pendant ces événements aussi, n'est-ce pas.

French connection :fume:

Dernier commentaire sur les consommateurs aussi: si il existe des programmes débiles (toutes les conneries qu'on voit sur M6 ou les télé-réalités) c'est qu'il y a des gens pour les regarder. Certains se rangent sous le voile du second degré "Je regarde parce que les mecs sont trop cons, c'est marrant" (combien de fois je l'ai entendue celle-là). Soit c'est pour justifier une certaine forme d'addiction non assumée au programme (qui découlerait du procédé de conception de l'émission, comme le décrit Yaasu) soit c'est pour se moquer légitimement des participants et là on tombe dans la tristesse.
D'autres prennent ça au premier degré mais c'est quand même plus rare.

Petite question pour tout le monde: consommez-vous des programmes TV ? Si oui, lesquels ?
Je commence: Les JT parfois en mangeant, les émissions de cuisine (ça donne des idées), les émissions de Stéphane Plaza parce que c'est un peu mon futur domaine (travaux de rénovation, achat/vente de propriété immobilière, déco; mais c'est vraiment du basique), les émissions sur les voitures (Top Gear, Wheeler dealer) et les émissions sur l'Histoire.
Par contre je ne cherche pas à les regarder, si je tombe dessus je regarde mais c'est tout.
Nothing here

Avatar du membre
Light the Fab'Dragon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 4458
Enregistré le : 27 oct. 2009, 13:27
Parrain(s) : Gros Mec Walrus
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photoshop
Logiciel 3 : Gimp
Localisation : My house, I guess.

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Light the Fab'Dragon » 25 sept. 2015, 03:10

Je mets ma télé en bruit de fond et la plus part du temps je laisse sur W9 l'après midi car y'a Malcolm in the Middle. Sinon j'adore mon copain Stéphane Bern.

Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3964
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par shylink » 25 sept. 2015, 05:57

J'ai arrêté la télé depuis 7 ans. Je regarde de temps en temps pour voir si ça s'est arrangé, mais ça reste un média assez médiocre je trouve.

La seule émission que je regarde (mais sur le net en fait) c'est le zapping de Canal +. En 5 minutes, tu as les actualités. Et je partage exactement les même opinions que les créateurs de cette émission.

Avatar du membre
Mugul
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 3573
Enregistré le : 31 mars 2012, 21:28
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Logiciel 3 : Photoshop
Localisation : Dans tes chiottes

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Mugul » 25 sept. 2015, 12:25

Light the Fab'Dragon a écrit :Je mets ma télé en bruit de fond et la plus part du temps je laisse sur W9 l'après midi car y'a Malcolm in the Middle. Sinon j'adore mon copain Stéphane Bern.
Moi je regardais W9 le samedi soir pour les soirées Simpson, mais j'ai arrêté car ils diffusaient les mêmes épisodes, pas de nouveaux épisodes. Et Light, tu sais qu'il y aura une saison 8 de Malcolm.
Image

Nanard a écrit :Il y a une marge entre avoir des poils et avoir Ben Laden dans le derrière

Avatar du membre
Yaasu
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 2948
Enregistré le : 31 oct. 2009, 16:38
Parrain(s) : Carby
Logiciel 1 : Photoshop
Logiciel 2 : Paint.NET
Localisation : Pourquoi ? tu compte me livrer une pizza ?
Contact :

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Yaasu » 25 sept. 2015, 16:05

RTO a écrit :De toute façon à partir du moment où les médias citent la même source (l'AFP) faut pas s'attendre à des miracles.

J'ai remarqué une tendance aussi: les rares fois où j'ai regardé un JT (M6 ou TF1 peu importe, les deux c'est de la poubelle) j'avais une impression de redite (d'un JT précédent ou, tout simplement et très souvent, d'internet)...

Sans oublier les 15000 unes sur les mêmes sujets (Charlie Hebdo, les crashs d'avion entre l'autre qui s'est suicidé dans les alpes et celui abattu par les Ukrainiens, la prise d'otage dans le Thalys). Et nos parlementaires qui en profitent pour glisser des lois pendant ces événements aussi, n'est-ce pas.
Pour la première chose, c'est surtout apparu quand Internet est arrivé. Il faut aller tellement vite que plus tôt que d'aller sur le terrain, on se fie aux dépêches. Et en général, tu va constater les différence à partir du moment où l'événement est assez important, et que les médias commencent à creuser chacun de leur coté. Mais c'est un effet qui reste assez propre à la télé et Internet j'ai remarqué, quand tu prends un journal papier, même si c'est basé sur une dépêche AFP, c'est traité différemment au niveau de l'Angle. Le problème en télé, c'est que dans un JT, soit tu fais un gros sujet au sacrifices d'autres plus petits, soit tu traites un max de sujets, mais uniquement en surface. Et sur Internet, ça viens principalement du fait qu'il faut être les premiers sur le coup. Du coup, on ré-arrange une dépêche (AFP, Reuters, etc...) et on la poste vite fait.

La deuxième raison, c'est que les Agences de Presse, c'est les mêmes pour tout le monde, et elles diffusent la même info à tout le monde, et sur certains sujet, tu peux pas vraiment broder au tour, parce que tu connais pas vraiment de source secondaires.

Pour le problème des 150000 Sujets sur la même chose, là on est dans le même effet que la télé réalité, il faut consommer, et pour consommer, il faut du spectacle. Les sujets qui souffrent de ce truc là, c'est en général des trucs assez graves. Et ça permet de combler quand ça manque d'info, et ça permet de combler quand ça manque de sujet.

De mon coté, je suis assez friand de médias, mais surtout papier, en télé je me limite au Grand et Petit Journal, et aux JT en Mangeant
Luidi a écrit :Longues ou courtes, l'important c'est le goût.
Image
Image

Avatar du membre
Niko Walruski
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 8234
Enregistré le : 27 oct. 2009, 15:15
Filleul(s) : Light, Glador
Logiciel 1 : Photoshop
Localisation : Le Grand Rien
Contact :

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Niko Walruski » 25 sept. 2015, 21:44

Mugul 76 a écrit :Et Light, tu sais qu'il y aura une saison 8 de Malcolm.
N'importe quoi.


Sinon moi j'ai arrêté de regarder la télé pour la même raison que j'écoute pas la radio, ça me fait chier de pas avoir de contrôle exact sur les émissions que je vois et la musique que j'écoute.
Image

"J'avoue, j'organisme beaucoup de bukkabe" ~Mugul 76


Avatar du membre
Nanard
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 11217
Enregistré le : 12 nov. 2009, 23:36
Filleul(s) : Smoke-Kun, Tahamster, **
Parrain(s) : ** Super-Maskass, Silver
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Gimp
Localisation : derrière nick if you know what i mean

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Nanard » 26 sept. 2015, 05:54

J'ai énormément exagéré mon propos dans ce paragraphe là, mais, en fait, c'est surtout parce que, tu peux pas faire de programme culturel sans t'adresser à une niche en fait. Par "Culturel", j'entends la Culture classique, celle qu'on défend haut et fort dans les musées. En fait, je m'en prends surtout aux émissions de Prime Time, qui sont souvent ultras lourdes, qui jouent énormément sur l'humour et le "Populaire" pour rassembler un maximum de gens. Comment on rassemble un maximum de gens ? 1) Tu traites pas de sujet de Niches, laisse tomber Verdi, Alechinsky ou tout autre personne un peu trop "Justifiée comme artiste par les patrons de musées et les chef d'orchestre"
2) Ajoute de l'humour non de dieu
3) Parle de beaucoup de sujet, mais que tout le monde a vu, mais vite ou alors parle d'aucun sujet, et mets juste des gens drôles.
Le truc c'est que tu simplifies énormément la réalité. Tu ne prends pas en considération que la culture savante a TOUJOURS été réservée à une élite. Tu crois qu'à l'époque de Molière ou d'Hugo les paysans lisaient leurs textes ? Les bourgeois et les nobles ont toujours constitué une tranche minoritaire de la population, la seule raison pour laquelle ce sont leurs machins qui ont dominé si longtemps le milieu culturel, c'est parce qu'il n'y avait QUE ça. Même des trucs qu'on considère comme faisant partie de la culture populaire, comme les premiers romans de science-fiction, les romans d'aventure, etc, étaient lus par une élite. C'est qu'au 20ème siècle que la culture populaire a vraiment émergé, notamment avec les Pulp Magazines, le cinéma, le théâtre burlesque, la littérature de gare, et bien sûr les médias de masse. Les gens ne se sont pas abrutis, c'est juste qu'une majorité de prolétaires longtemps laissés pour compte par l'art s'est soudainement mise à consommer de la culture, et c'est rapidement devenu une industrie, et aujourd'hui la majorité des objets culturels ne visent pas les élites intellectuels mais monsieur et madame tout-le-monde qui trime dur pour acheter du pain et qui n'a pas nécessairement l'envie ni l'instruction pour se plonger dans du Flaubert et du Nabokov.

Reste que, la "masse" étant de plus en plus instruite et exigeante en terme de divertissement, la culture populaire se porte de mieux en mieux. La série du moment, c'est plus CSI, c'est Narcos quoi. Et les blockbusters n'ont jamais été aussi bons. Cependant il reste tout de même un paquet de gens qui aiment consommer des programmes de merde, mais pas nécessairement parce qu'ils kiffent ça, simplement parce qu'ils regardent la télé et que c'est ça qu'on leur présente. Ils vont pas nécessairement changer leurs habitudes quoi. C'est aussi beaucoup des gens qui ne regardent pas vraiment la télé, ils s'écrasent sur le sofa après de longues journées de travail éreintant, et ils se détendent devant la télé. Je fais ça parfois quand je vais chez les parents de ma copine et que je me fais chier, je regarde la télé avec son père. L'autre fois, j'ai mater tout un épisode de Criminal Minds, mais j'en avais rien à foutre de l'histoire ou des personnages, tu regardes pour éviter de regarder le vide et parce que t'as pas l'énergie pour faire quelque chose de plus actif. Et chez moi, ça m'arrive aussi d'arriver du boulot et d'avoir envie de rien foutre, mais comme j'ai pas la télé, je m'écrase dans mon lit et je mate le plafond. Pour beaucoup d'autres, la télé c'est surtout un bruit de fond. Ma copine met des émissions (sur le net) quand elle fait à manger, qu'elle fait ses exercices physiques, etc, ma mère est sur l'ordi en même temps. T'entends un truc qui capte ton attention, tu te retournes 15 secondes, puis tu retournes à ton activité. Ou bien tu discutes devant la télé. J'ai rarement vu des gens regarder avec passion des émissions merdiques de ce type. Quand j'étais ado, je regardais Big Brother couché dans mon lit avant de m'endormir, c'était distrayant, mais jamais je ne me suis senti impliqué par cette télé-réalité. Et c'est la même chose pour la radio, que les gens écoutent majoritairement dans la voiture en se rendant au boulot.

Ah et c'est aussi très réducteur de penser que l'art c'est forcément Verdi et consorts. L'art c'est avant-tout un dogme, un ensemble de conventions culturelles dictées par une bande de barbus dans des universités. J'adore Tchaikovski et Beethoven, mais j'adore aussi Rammstein et Queen, et je pense qu'ils méritent autant de figurer au panthéon que les compositeurs classiques. J'étudie en littérature vois-tu, mais certainement pas parce que je pense que la vraie littérature c'est Balzac et Baudelaire, bien au contraire. Je continue de penser que Harry Potter est une des plus grandes oeuvres littéraires des dernières années/décennies. L'art est l'enfant de son époque, comme dirait Kandinski.

D'ailleurs, tu parles de culture de niche, mais tu reproches que ça ne soit pas servi à la masse ? Je comprends pas. Les gens qui veulent écouter du Vivaldi, ils sont moins nombreux et donc forcément, il y a moins de chaînes dédiées à leurs goûts, mais il y en a, et ils le savent. Personne n'est privé de ce qu'il aime, tout le monde y trouve son compte, tu devrais pas t'en réjouir ? C'est comme ces mecs qui se plaignent de la prédominance des super-héros à Hollywood. Mais qu'est-ce qu'ils en ont à foutre franchement ? S'ils veulent mater du Jean-Luc Godard, personne ne les en empêche, mais on va pas faire comme si Godard c'était le kiff de tout le monde et l'imposer à des gens qui n'en ont rien à foutre. C'est pas comme si ce type de cinéma empêchait l'existence du cinéma d'auteur hmm. Y'a des cinémas qui se spécialisent dans le cinéma de répertoire quoi, exprès pour cette "niche" justement. Du coup, quand j'ai envie de voir un Marvel, je vais voir un Marvel, et quand j'ai envie de voir un Linklater ou un Wes Anderson, je vais voir un Linklater ou un Wes Anderson, point final. Je fais pas chier les gens parce qu'ils ont pas les mêmes envies que moi. Sinon hé, je bannis les poissonneries, attention.
Image
Mugul 76 a écrit :Je le jure wallah, sur le Coran chuis pas cisgenre
Kroki a écrit :l'inceste entre frères et sœurs why not ;)
Arpg a écrit :Je préfère sodomiser un lion, plutôt que les chimpanzés
Fynmorph a écrit :jsuis trop chaud pour faire de l'eugénisme perso
Kirby a écrit :Poyo!
grignotez moi le walruce


Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3964
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par shylink » 26 sept. 2015, 07:54

Je te trouve admirable Nanard. Non moi je n'ai clairement pas ton ouverture d'esprit, et quand je vois les gens s'extasié sur Justin Bieber, Secret Story, ou 50 Shade of Grey, une partie de moi trouve ça dommage.

On peut pas interdire les émissions de merde, je suis d'accord (ni les films ou les musiques de merde d'ailleurs). J'aimerais juste que les gens prennent le temps de regarder des choses de meilleur qualité.

La télé, tu l'as dit, beaucoup de gens la regardent passivement. Alors peut-on imaginer que si ce média proposait des programmes de qualités, les gens qui allumeraient leur poste resteraient devant leur télé et on obtiendrait une population dont la culture et le savoir seraient plus importants ? Ou bien est-ce vraiment un choix totalement délibéré de la part de population de vouloir matter ces programmes là ? Cette question n'a peut etre pas de réponse évidente. Peut etre que c'est un peu des deux.

Que les gens regardent de la merde car les gens ont une tendance innées à aller vers ces programmes ET que la télé favorise (consciemment ou non) totalement cette tendance.

Avatar du membre
Hiro Shinji
Dictateur
Dictateur
Messages : 4852
Enregistré le : 25 oct. 2009, 00:13
Logiciel 1 : Gimp

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Hiro Shinji » 26 sept. 2015, 09:35

Nick Walefin a écrit :Sinon moi j'ai arrêté de regarder la télé pour la même raison que j'écoute pas la radio, ça me fait chier de pas avoir de contrôle exact sur les émissions que je vois et la musique que j'écoute.
La même. La radio, c'est juste insupportable quand ils te repassent les mêmes tubes encore, encore et encore. Je me suis toujours demandé comment les animateurs faisaient pour pas péter des plombs.

A la télé, ils passent souvent des rediff de série, comme Big bang theory le samedi, American Dad le dimanche ou Kaamelott le soir. Le problème c'est que c'est fait n'importe comment, du coup tu arrêtes assez vite de regarder quand tu remarques qu'on se fout de ta gueule. C'est con parce que beaucoup de gens aiment ça je pense, sauf que voilà :

- Repasser plusieurs fois successivement le MEME épisode à longueur de semaine, non. Et ça c'est valable pour toutes les séries rediff (je me souviens bien d'un épisode de TBBT qui a dû repasser genre 6 fois successivement). Le pire je crois et preuve d'un gros manque de professionnalisme, c'est dans les teasing genre "Au prochain épisode... La suite". Tu vois bien dans le tease que c'est la suite, surtout si tu connais bien. Mais non, quelques minutes de pub après, ils te remettent un épisode qui n'a rien à voir.

- Les coupures pubs complètement à l'arrache en plein milieu des dialogues, non plus. Surtout si c'est pour caler deux coupures sur des épisodes de 20 minutes.

Vraiment, comment regarder des séries à la télé dans ces conditions ? Ce médium est tellement à la ramasse là-dessus en France (et probablement d'autres pays), c'est dingue.

Avatar du membre
Light the Fab'Dragon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 4458
Enregistré le : 27 oct. 2009, 13:27
Parrain(s) : Gros Mec Walrus
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photoshop
Logiciel 3 : Gimp
Localisation : My house, I guess.

Re: Mass-média, Journalisme et ligne éditoriales

Message par Light the Fab'Dragon » 26 sept. 2015, 14:14

shylink a écrit :Je te trouve admirable Nanard. Non moi je n'ai clairement pas ton ouverture d'esprit, et quand je vois les gens s'extasié sur Justin Bieber, Secret Story, ou 50 Shade of Grey, une partie de moi trouve ça dommage.
Je pense pas que c'est de la tolérance mais plus de l'acceptation.

Je suis comme toi Shylink, je pense que les gens devraient regarder plus d'émissions, séries et autres trucs plus artistiques et/ou intelligents, surtout quand on est dans un temps où on a le luxe de le faire quand on veut pendant notre temps libre. Et c'est là que je me rends compte que ce que je demande c'est pas juste une demande, c'est de l'élitisme. Je devrais pas forcer les gens à regarder des trucs d'arts juste parce que je pense que c'est meilleur. La plupart des gens regardent la télé juste pour se reposer et/ou passer le temps, laissons les se reposer bordel.

Répondre