Le harcèlement de rue

Les débats sur Shy'Co sont courants ! Venez participer ! Mais on demande du sérieux, merci !

Modérateurs : SM58, Purple Sea, El Señor Toulou

Avatar du membre
Hiro Shinji
Dictateur
Dictateur
Messages : 4852
Enregistré le : 25 oct. 2009, 00:13
Logiciel 1 : Gimp

Re: Le harcèlement de rue

Message par Hiro Shinji » 21 juil. 2014, 20:29

Shy' et Kor' résument parfaitement la deuxième pensée que j'ai à l'encontre de ces articles.

Même si le problème du harcèlement me touche énormément, vos posts, notamment celui de Shy', résument parfaitement le pourquoi je n'aime pas tellement ces articles non plus.

Ce n'est pas que l'on nie l'existence du problème, je le crois même personnellement fort. Mais la façon dont est traité le sujet. C'est important de bien comprendre, parce que je vois Kroki qui se tue à dire à tout le monde depuis des lustres : "arrêtez de vous cacher", sauf que personne se cache. x)

Et c'est vrai, la plupart des articles ont tendance à trop stigmatiser le problème, rendant l'homme coupable. Que ce soit un parti pris ou pas, ça change pas grand chose, beaucoup de gens peuvent mal l'interpréter. Imaginez le nombre de filles qui doivent lire ça et ont du coup développé une peur qui n'existait pas auparavant ?

Ce n'est pas le point de départ que l'on désapprouve, ce n'est pas le problème, c'est la manière dont il est traité. Ces projets ont pas un but artistique, ils dénoncent quelque chose, c'est assez sensible. Tu peux pas te cacher derrière un parti pris quand tu fais une BD là-dessus, beaucoup de gens n'y retiendront que la première impression, pas le côté deuxième lecture, qu'il soit pertinent ou pas.

Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3964
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par shylink » 21 juil. 2014, 20:57

Couac a écrit :Elle est nulle son explication au mec du Projet Crocodile... Le procédé reste bancal et mal utilisé.
Oui, son explication est bancal. Si il ne voulait pas avoir à juger "tel homme est bon, tel autre est mauvais", il n'avait qu'à faire aucun homme en crocodile, ça aurait résolu le problème.

Et si il tenait VRAIMENT à montrer les difficultés des relations hommes-femmes (même si pour moi ça a pas forcément à être souligné), il avait qu'à faire toutes les femmes en chattes et tous les hommes en chiens.

Là on a les hommes mis en super prédateurs... Ca se discute largement comme choix.
Et c'est vrai, la plupart des articles ont tendance à trop stigmatiser le problème, rendant l'homme coupable.
Et c'est bien ça qui serait dangereux. Dans mon quartier, TOUS les dealers sont arabes. J'aimerai bien faire une BD là dessus mais si dedans, je fais TOUS les arabes (pas que les dealers) en bonobos, ça va être moyennement pertinent...

Faut vraiment faire attention à insister là dessus (la plupart des articles féministes le font, mais pas tous). La plupart des hommes ne sont pas des salauds, bien au contraire même.

Avatar du membre
Light the Fab'Dragon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 4458
Enregistré le : 27 oct. 2009, 13:27
Parrain(s) : Gros Mec Walrus
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photoshop
Logiciel 3 : Gimp
Localisation : My house, I guess.

Re: Le harcèlement de rue

Message par Light the Fab'Dragon » 21 juil. 2014, 22:08

Je pense que cette généralisation est pas visé sur l'homme lui-même mais sur l'idée de la "Patriarchie".

Also
shylink a écrit : Faut vraiment faire attention à insister là dessus (la plupart des articles féministes le font, mais pas tous). La plupart des hommes ne sont pas des salauds, bien au contraire même.
#notallmen

Avatar du membre
Nanard
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 11217
Enregistré le : 12 nov. 2009, 23:36
Filleul(s) : Smoke-Kun, Tahamster, **
Parrain(s) : ** Super-Maskass, Silver
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Gimp
Localisation : derrière nick if you know what i mean

Re: Le harcèlement de rue

Message par Nanard » 22 juil. 2014, 05:53

Votre webcomic, cher Kor, est détestable mec, je vois pas comment les réactions peuvent te surprendre.

EDIT : Putain mais c'est bourré de perles Womenagainstfeminism ptdr. Entre les filles qui sont anti-féministes parce qu'elles sont pas capables d'ouvrir un pot de cornichons et celles qui le sont parce qu'elles aiment être femmes au foyer parce que c'est trop cool cuisiner pour son mec et dépendre financièrement de lui, entre celles qui nient l'existence des écarts de salaire ou de la culture du viol, celles qui crachent sur la liberté des femmes à s'habiller comme elles le veulent, qui crachent sur l'avortement, et les autres qui adorent être des femmes et se faire complimenter sur leurs nichons parce que c'est chouette jouer à la starlette, non vraiment y'a de quoi faire. À côté y'a quelques messages un peu plus intelligents, mais c'est tellement noyé sous des couches de conneries immondes que ça donne une très mauvaise image de ce mouvement complètement imbécile. Putain y'en a une qui se dit anti-féministe parce qu'elle aime les hommes masculins. En fait, elle est pour le sexisme dans les deux sens, au moins elle est cohérente ptdr.

D'ailleurs, Kor, faut arrêter de dire que vous critiquez la forme, c'est totalement faux. Si c'était vrai, tu critiquerais aussi la forme de l'article de Yaasu, qui correspond totalement à ce que tu sembles ne pas aimer chez les féministes. Généralisation abusive (les féministes sont anti-hommes), ton violent (les féministes sont hystériques... c'est écrit à la fin, sisi), incitation à la haine et à la peur (bashage gratuit et très insultant, moqueries et caricatures sur l'apparence et les propos des féministes), désinformation (citations sorties de leur contexte, sophismes, exagération à outrance, etc), victimisation (regardez ces anecdotes d'hommes maltraités par des femmes, même si les chiffres ne sont pas du tout comparables :( Et en plus les hommes se suicident plus souvent, preuve qu'on souffre plus !!!), incohérences ("les hommes sont souvent jugés plus sévèrement pour le même crime"... euh non, les femmes sont jugées moins sévèrement parce qu'elles sont supposément fragiles, nuance... bravo, tu viens de prouver que le patriarcat existe --- "Les 10 métiers les plus dangereux sont faits par des hommes"... encore une fois, en voulant démontrer que l'homme est une victime, tu prouves qu'il y a effectivement un problème de sexisme dans l'embauche putain), et autres immondes conneries (le parallèle avec Martin Luther King quoi. Pour représenter le comportement des féministes, il représente Luther King en train de frapper un blanc. Wtf ? Depuis quand les féministes attaquent les gens physiquement ? Elles dénoncent ça de façon tout aussi pacifiste que Luther King putain, c'est quoi le problème ?).

Bref, une belle merde cet article. Tu dis, Kor, que les articles féministes sont critiquables de par leur forme, que la manière de partager ce propos est mauvaise et qu'ils ne font que donner une mauvaise image du féminisme tout en diabolisant les hommes. Or, cet article c'est exactement ça U___U MAIS, tu es d'accord avec son propos alors ça va ? Tout ce que je retiens en lisant cet étron, c'est que les féministes sont des connasses hystériques et végétaliennes anti-hommes qui veulent juste se foutre à poil en public, casser les couilles de tout le monde, faire la police de l'humour, putain mais si c'est pas créer un climat de terreur ça, je me demande bien ce que c'est. C'est de la propagande machiste bien camouflée derrière des arguments vides de sens, des sophismes dégueulasses et une semi-protection du type "le sexisme c'est mal, mais les féministes ne se battent pas contre le sexisme mais contre l'homme !!!", subtile façon de voiler un commentaire sexiste en effet. "I'm not sexist, but..."

Et sachant qu'il est généralement admis que le premier signe de la misogynie est de qualifier les féministes de folles, le mec se tire un peu dans le pied avec son dernier dessin affligeant.
Image
Mugul 76 a écrit :Je le jure wallah, sur le Coran chuis pas cisgenre
Kroki a écrit :l'inceste entre frères et sœurs why not ;)
Arpg a écrit :Je préfère sodomiser un lion, plutôt que les chimpanzés
Fynmorph a écrit :jsuis trop chaud pour faire de l'eugénisme perso
Kirby a écrit :Poyo!
grignotez moi le walruce


Avatar du membre
KorHosik
Admin de l'Ombre
Admin de l'Ombre
Messages : 1183
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:03
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Gimp
Localisation : Chez moi. Dingue.
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par KorHosik » 22 juil. 2014, 12:16

Votre webcomic, cher Kor, est détestable mec, je vois pas comment les réactions peuvent te surprendre.
En quoi c'est détestable ? Parce qu'il montre la réalité de ce qu'on a vécu ?
On aurait dû modifier la réalité pour faire plaisir à ces gens ?
C'est vrai que ça va bien avec le principe de ces blogs, déformer la réalité...

Autre exemple de ce magnifique site : http://www.mhfreq.org/2014/06/9gag-entr ... t-sexisme/

En effet, 9gag est parfois limite, il faut l'admettre, mais regardons ce commentaire plus particulièrement :

Image
Celle-ci m’a personnellement beaucoup amusé, et elle n’est bien sûr pas sexiste en elle-même. Sauf le titre « Pokemons according to my girlfriend» Ça aurait pu être « according to my friends », « to my parents » où n’importe qui d’autre qui ne connaît pas les Pokémon. Mais non, c’est encore sur la fameuse girlfriend que ça tombe.
Ha ben je croyais que l'un des principes du site était de rire de ce qu'il nous arrivait dans la vie de tous les jours. Merde quoi, si c'est la petite amie du type qui a donné tous ces noms, pourquoi aurait-il fallu que l'auteur modifie la réalité en écrivant "selon mes parents" ? Pour être moins sexiste ? Cette volonté de voir du sexisme partout est ridicule ._.

Le reste de ton post est tellement aberrant que je suis obligé de le reprendre presque phrase par phrase... Je mets en spoiler du coup, parce que c'est trop long et chiant, mais je suis obligé de réagir face à tant d'inpeties...

[spoiler]
D'ailleurs, Kor, faut arrêter de dire que vous critiquez la forme, c'est totalement faux.
Donc tu sais mieux que moi-même ce que je critique. Ok.
Si c'était vrai, tu critiquerais aussi la forme de l'article de Yaasu, qui correspond totalement à ce que tu sembles ne pas aimer chez les féministes.
Chez ces féminisites, pas toutes. Je l'ai déjà dit dans ce débat, c'est le "féminisime" moderne que je n'aime pas, celui qui favorise la peur de l'autre. Celui qui se bat pour l'égalité homme-femme, pas de soucis, bien au contraire.
(les féministes sont hystériques... c'est écrit à la fin, sisi)
'tain, mais tu fais exactement la même faute de généralisation. Cet article ne dit pas que toutes les féministes sont des hystériques, mais qu'il en a dessinées quelques unes qui, il esspère, se reconnaitront... Ca n'a rien à voir, tu utilises les mêmes procédés que ce que je critique depuis le début et que tu veux donner à l'article : l'exagération à outrance pour faire réagir... -_-
incitation à la haine et à la peur (bashage gratuit et très insultant, moqueries et caricatures sur l'apparence et les propos des féministes)
Incitation à la haine et à la peur ? Le message est en gros de ne pas prendre trop au sérieux les articles de ces "féministes". Il les qualifie juste de contre-productif et de malhonnêtes. En quoi ça incite à la haine et à la peur ? Ca pousse juste à la réflexion...
désinformation (citations sorties de leur contexte, sophismes, exagération à outrance, etc)
Je demande des exemples, je suis probablement passé à côté.
victimisation (regardez ces anecdotes d'hommes maltraités par des femmes, même si les chiffres ne sont pas du tout comparables :( Et en plus les hommes se suicident plus souvent, preuve qu'on souffre plus !!!)
Là j'avoue que c'est peut-être le passage de trop.
Mais les faits sont réels malgré tout, en quoi s'en plaindre est plus une victimisation que lorsque ça concerne les filles ? Le but ici n'est pas tant de dire "il y a d'autres problèmes, ne parlons plus du sexisme contre les filles", mais bien de dire "il y a d'autres problèmes, même chez les 'oppresseurs', alors arrêtons de mettre tout le monde dans le même panier".
incohérences ("les hommes sont souvent jugés plus sévèrement pour le même crime"... euh non, les femmes sont jugées moins sévèrement parce qu'elles sont supposément fragiles
Ok, donc c'est incohérent de dire que les hommes sont souvent jugés plus sévèrement pour le même crime tout en affirmant que les femmes sont jugées moins sévèrement. Eh... What ? O_o
"Les 10 métiers les plus dangereux sont faits par des hommes"... encore une fois, en voulant démontrer que l'homme est une victime, tu prouves qu'il y a effectivement un problème de sexisme dans l'embauche putain)
Même si l'argument de l'article ne sert en effet à rien dans le débat, je trouve ça normal ce "sexisme" dans l'embauche...
Selon les domaines hein, bien entendu, parce que je sens que ce que je viens d'écrire va être requoté n'importe comment pour me faire dire ce que je n'ai pas dit...
Quand ce sont des métiers de "bureaux" comme profs, chimistes, politiques et tout ça, non, ce n'est clairement pas normal et tout à fiat scandaleux.
Mais quand ça concerne des métiers physiques (travaux publics etc.), comme probablement "les 10 métiers les plus dangereux", ben ça me semble logique. La condition physique est un critère d'embauche pour ces métiers. Les hommes sont naturellement plus musclés que les filles. Il est donc normal qu'ils y soient plus employés.

Cet argument sur les métiers dangeureux est donc bidon, je le reconnais, mais ta critique du sexisme dans l'embauche l'est tout autant car irréfléchie.
le parallèle avec Martin Luther King quoi. Pour représenter le comportement des féministes, il représente Luther King en train de frapper un blanc. Wtf ? Depuis quand les féministes attaquent les gens physiquement ? Elles dénoncent ça de façon tout aussi pacifiste que Luther King putain, c'est quoi le problème ?
Encore une fois, tu interprètes comme ça t'arrange, alors que c'est expliqué clairement. Tu sais, il faut lire le texte de l'article, faut pas se contenter de regarder les images.
Je te cite le passage intéressant pour te faire gagner du temps : "les opprimés en révolte n'ont jamais su ériger une société non oppressive".
En clair, ce n'est pas en se révoltant violement qu'on arrange forcément les choses, ça déplace juste le problème ou ça en crée d'autres.
L'image de Luther King n'est là que pour illustrer ces propos: force est de constater que si aujourd'hui les personnes noires sont maintenant considérées comme les égales des blanches, il y a encore énormément de problèmes de racismes malgré les révoltes qu'il y a eu, que ce soit encore du racisme "blancs contre noirs" que l'inverse.
Tu dis, Kor, que les articles féministes sont critiquables de par leur forme, que la manière de partager ce propos est mauvaise et qu'ils ne font que donner une mauvaise image du féminisme tout en diabolisant les hommes.
Pas tous les articles, principalement ceux de "Machisme Haute Fréquence". Mais sinon oui, c'est le seul passage de ton post avec lequel je suis d'accord. Enfin.
Or, cet article c'est exactement ça U___U
Non, je l'ai déjà expliqué dans ma réponse. :)
Et d'ailleurs, même si c'était le cas, je tiens à rappeler que dénoncer TOUS les hommes, ce n'est pas du tout la même chose que dénoncer TOUTES les féministes. Sauf si tu considères que toutes les filles sont féministes, on n'est plus à ça prêt après tout.
Tout ce que je retiens en lisant cet étron, c'est que les féministes sont des connasses hystériques et végétaliennes
Ca, c'est une remarque sexiste :tongue:
Nul part dans l'article n'est évoqué l'alimentation des féministes, ou alors je suis passé à côté.
Donc tu arrives à retenir un truc qui n'est pas dans l'articles, tu prêtes des propos aux gens qui ne sont pas les leurs.
Procédé typique de ces articles abjectes.
Et sachant qu'il est généralement admis que le premier signe de la misogynie est de qualifier les féministes de folles, le mec se tire un peu dans le pied avec son dernier dessin affligeant.
Je l'ai déjà dit mais je le répète, il ne qualifie pas TOUTES les féminisites de folles, juste quelques unes qu'il a rencontrées et dessinées : il ne dirait pas qu'il espère qu'elles se reconnaitront sinon.
Arrête de généraliser sérieux.[/spoiler]

Aller, pour conclure parce que j'aimerais faire partager un autre dessin aberrant du Projet Crocodiles :

Image

Comment interpréter ce dessin ?
Deux cas possibles : soit on est machiste et on l'assume, soit on est machiste et on ne l'assume pas.
Mais dans tous les cas, on l'est, car c'est un mensonge de dire qu'on ne l'est pas.
Quel beau message.
Pour ceux qui en ont besoin -> mes sprites.

Avatar du membre
shylink
Admin Survivor
Admin Survivor
Messages : 3964
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:08
Filleul(s) : Zoin
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photofiltre
Localisation : Brésil
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par shylink » 22 juil. 2014, 13:51

D'ailleurs, Kor, faut arrêter de dire que vous critiquez la forme, c'est totalement faux. Si c'était vrai, tu critiquerais aussi la forme de l'article de Yaasu
Moi je l'ai critiqué hein >< Attend, le mec fait des généralisations incroyables, il utilise la fameuse technique formulé par Kroki "Mais y'a d'autres problème dans la société !" complètement pitoyable, etc... L'argument sur les métiers à risque est le summum de la connerie xD

Tout ce qu'il dit n'est pas à jeter non plus.
Mais quand ça concerne des métiers physiques (travaux publics etc.), comme probablement "les 10 métiers les plus dangereux", ben ça me semble logique. La condition physique est un critère d'embauche pour ces métiers. Les hommes sont naturellement plus musclés que les filles. Il est donc normal qu'ils y soient plus employés.
Bien vu Kor. Contrairement à ce que pense Nanard, des effectifs différents pour certains métiers, ne SONT PAS du au sexisme. Etre camionneur est un métier très physique, normal que les femmes qui ont généralement un physique plus faible (ça c'est biologique, on peut rien y faire gros) le fasse moins ! Ca peut être par choix (je connais peu de filles qui veulent faire ce métier, même si j'en connais) ou par refus (le patron peut décider que la personne ne sera pas de taille pour ce métier).

En science, récemment il y a eu ce débat (je parle de manière globale hein, on entendait parler de ça dans toute les facs de France) : il y a moins de femmes que d'homme scientifique. Le débat a vite coupé court : tout le monde (et surtout les femmes en science) ont bien dit qu'il n'y avait aucun sexisme dans ce milieu. A un entretien d'embauche en labo, une femme a autant de chance d'être prise qu'un homme.
La différence vient donc d'ailleurs (les filles ont moins de gout pour les sciences, plus pour les langues, etc...).

C'est un débat qui a d'ailleurs énervé toutes les filles de ma classe, car elles ont senti qu'on essayait de les victimiser pour quelque chose qui n'était pas vrai.

Avatar du membre
EtoileSosso
Sacré posteur
Sacré posteur
Messages : 881
Enregistré le : 18 mars 2010, 18:08
Logiciel 1 : Photoshop
Localisation : Une localisation ? Où je suis !
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par EtoileSosso » 22 juil. 2014, 14:34

Je n'ai franchement pas lu tout le débat, mais j'ai juste une chose à dire, prenez-le mal si vous le voulez... ^^"
[spoiler]C'est bien beau de tenter de résoudre maintenant un problème qui subsiste depuis... Allez, des milliers d'années ?

Je veux dire, le sexisme existera toujours parce qu'il y a toujours eu des informations connes qui parviennent à des gens influençables.

Généralement(et malheureusement), entre deux types(ici, l'homme et la femme) de personnes, il y en aura toujours un qui est supérieur, et cela se définit généralement par le début, quand on descend une pente, bonne chance pour la regravir par la suite.

C'est comme ça lorsqu'on instaure les bonnes manières à un enfant, il peut les garder toute sa vie et par conséquent, prend du temps à les perdre. La même chose passe pour les idées politiques, religieuses et etc..

Récemment, dans le collège ou j'étais l'année dernière, il y a des garçons qui se sont amusés à mettre une fille à nue. Vous pensez qu'ils deviendront quoi dans le futur ? Des personnes corrompues qui se mettront à violer ou des personnes irréprochables car ils auront appris -d'une façon ou d'une autre- la leçon.

Pour terminer sur cet exemple, si l'on vous apprend une mauvaise chose lorsque vous êtes gamins, et que vous ne vous en rendez pas compte, vous le gardez toute votre vie, ce genre de conditionnement donne lieu aux guerres, conflits et sexismes.

Juste pour ça, les gens qui font ce genre d'articles ne font sérieusement pas espérer que cela changera une chose, c'est bien de dénoncer les problèmes, mais cela aura peu voire pas d'impact, que ça devienne famous ou non. Un adulte con qui aura été le coupable d'un de ces problèmes et qui lira ça réagira en disant soit qu'il s'en fout(Parce que l'humain est parfois têtu et tient à son propre avis, il ira même jusqu'à le faire partager aux autres, et c'est là qu'arrive le conditionnement, l'une des innombrables sources du problème) soit il se dira "J'aurais peut-être pas du.." mais à vrai dire, ça ne réglera pas le problème et je doute qu'il regrette d'avoir pris du plaisir à violer une femme, c'est triste à dire mais c'est comme ça.

Concernant les statistiques, il faut savoir que ce ne sont que des généralités, une femme sur dix qui s'est fait/se fait/se fera violer sur l'échelle mondiale je crois(ou alors je me trompe mais dites-le moi si c'est le cas) ?
Il faut savoir que les pays du Sud n'ont pas accès à ce genre d'informations et que les plus grandes victimes sont elles. Pour celles des pays du Nord, qui sont nettement plus favorisées que celles des pays pauvres, il n'y a qu'à faire attention et peut-être que les statistiques baisseront. (Parce que ça me fait rire de lire qu'une femme sur dix se fera violée, sérieusement, nos vies dépendent avant tout de nos actions, ce n'est pas une fatalité quoi)
Oui, je sais que ça sonne comme si je n'avais aucun espoir mais ce n'est pas anormal et j'en suis désolée. Et puis si l'article sert à faire en sorte que les hommes ne se réveillent(parce que c'est clairement un article féministe)alors je ne peux rien y faire, je n'aime pas me lancer dans une lutte perdue d'avance ou mal préparée, parce que je trouve que la lutte de la plupart des idéaux de la société actuelle est très mal préparée(cf. conditionnement).

Pour finir mon pavé sans aucun sens, j'ai failli me faire avoir par le piège de la méfiance envers les hommes. Mais franchement, honnêtement, sincèrement, si c'est pour vivre en n'ayant pas confiance envers les autres à ce point-là, au point même de ne plus vouloir leur parler ou de ne pas désirer les rapprocher... Autant mourir.[/spoiler]

À noter que je suis d'accord avec Impact concernant la généralisation envers JVC, étant une membre de JVC moi-même, et non, la communauté de JVC n'est pas complètement merdique, il y en a qui sont chiants mais il y en a qui sont sympas, comme partout quoi.
Btw puisque je ne l'ai pas précisé plus tôt, ce n'est que mon avis, je n'exprime rien de cela comme étant un fait.

EDIT : Désolée si le débat était terminé, je voulais juste m'exprimer. ^^"
Image

Avatar du membre
Kroki
Mange du riz
Mange du riz
Messages : 9476
Enregistré le : 27 oct. 2009, 10:19
Logiciel 1 : Gimp

Re: Le harcèlement de rue

Message par Kroki » 22 juil. 2014, 14:46

Parce que ça me fait rire de lire qu'une femme sur dix se fera violée, sérieusement, nos vies dépendent avant tout de nos actions, ce n'est pas une fatalité quoi
Ça te fait rire ? Super. ._.
En disant ça tu entretiens la "responsabilité de la personne violée", j'imagine bien que c'est pas ce que tu penses mais j'espère que tu t'en rendras compte.

Pas de fatalisme à l'échelle de ma petite personne mais à l'échelle de l'humanité c'est pas la peine de se battre ? C'est dommage (et hobbesien, c'est bien ça Nanard ?).
Tout ça ce n'est pas un combat vain, comme tu le dis ce n'est pas facile de se débarrasser de son éducation et de sa culture, mais c'est possible. Et ces changements deviendront l'éducation et la culture des prochaines générations, qui iront peut-être encore plus loin ? J'espère pour eux.

Avatar du membre
EtoileSosso
Sacré posteur
Sacré posteur
Messages : 881
Enregistré le : 18 mars 2010, 18:08
Logiciel 1 : Photoshop
Localisation : Une localisation ? Où je suis !
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par EtoileSosso » 22 juil. 2014, 14:47

" Ça te fait rire ? Super. ._. "

Pas dans le sens qu'elles se fassent violées, je te rassure, mais dans le sens que ces statistiques sont beaucoup trop incertaines pour décrire le futur.
Image

Avatar du membre
Eddard Stark
5/5 : Banni
5/5 : Banni
Messages : 1062
Enregistré le : 18 juil. 2013, 15:31
Filleul(s) : Kroki
Parrain(s) : Kroki
Logiciel 2 : Photoshop
Logiciel 3 : Gimp

Re: Le harcèlement de rue

Message par Eddard Stark » 22 juil. 2014, 14:51

En Inde elles ont font un jean anti-viol. Y'a un bouton dans la poche arriàre, tu touches le bouton et la police arrive en 1 minute.
ImageImage
"Ne trembles plus et tires ici, tu ne tue qu'un homme..."


Avatar du membre
Kroki
Mange du riz
Mange du riz
Messages : 9476
Enregistré le : 27 oct. 2009, 10:19
Logiciel 1 : Gimp

Re: Le harcèlement de rue

Message par Kroki » 22 juil. 2014, 14:55

De quel futur parles-tu ? Les statistiques parlent du présent, elles parlent d'une infime portion des femmes violées qui ont osé déclarer leur viol, s'exposant à la honte personnelle mais aussi celle que leur inflige la société (cette "responsabilisation" toujours, et chez nous les riches c'est encore gentil, imagine dans les pays du Sud).
Et pourtant ce petit morceau de chiffre c'est toujours 1 sur 10.

Avatar du membre
EtoileSosso
Sacré posteur
Sacré posteur
Messages : 881
Enregistré le : 18 mars 2010, 18:08
Logiciel 1 : Photoshop
Localisation : Une localisation ? Où je suis !
Contact :

Re: Le harcèlement de rue

Message par EtoileSosso » 22 juil. 2014, 15:01

Ils en ont parlent dans cet article posté plus tôt sur le topic. (Et je trouve la raison de l'article énormément excessive)
Image

Avatar du membre
Light the Fab'Dragon
Accro du clavier
Accro du clavier
Messages : 4458
Enregistré le : 27 oct. 2009, 13:27
Parrain(s) : Gros Mec Walrus
Logiciel 1 : Paint
Logiciel 2 : Photoshop
Logiciel 3 : Gimp
Localisation : My house, I guess.

Re: Le harcèlement de rue

Message par Light the Fab'Dragon » 22 juil. 2014, 15:33

EtoileSosso a écrit :Pour celles des pays du Nord, qui sont nettement plus favorisées que celles des pays pauvres, il n'y a qu'à faire attention et peut-être que les statistiques baisseront.
Tu sais c'est quoi la "Culture du viol" ? C'est un concept qui explique la place du viol dans la culture et comment plusieurs sociétés l'excuse ou même, la tolère.
Autant la notre, ça a l'air d'être faible (le viol est puni par la loi, la femme est protégé, etc.) mais certains pays, comme les États-Unis, se font plaisirs à montrer les victimes comme stupides pour avoir été violée ou monstrueuse pour faire appel à la justice. Une femme ne peut pas faire appel à la justice et tu veux faire arrêter le viol en disant au gens de "faire intention ?" ? C'est pas juste ça qu'il faut changer, c'est aussi l'éducation que donne la société.
J'ai d'ailleurs tout un poème en prose qui dénoncent la culture du viol et comment c'est elle qui éduque les enfants plutôt que les parents et la morale :
[video]https://www.youtube.com/watch?v=JNPaoszr11U[/video]

Avatar du membre
Hiro Shinji
Dictateur
Dictateur
Messages : 4852
Enregistré le : 25 oct. 2009, 00:13
Logiciel 1 : Gimp

Re: Le harcèlement de rue

Message par Hiro Shinji » 22 juil. 2014, 17:46

EtoileSosso, d'après les stats officiels en France, c'est 200 femmes par jour violées en France. Une femme violée toutes les 7 minutes.

Ce qui est énorme. Et ça ce ne sont que les dépôts de plainte, dis-toi que la plupart d'entre elles ne font rien par honte. Je pense qu'il est important de préciser que dans 80% des cas reportés, la victime connaissait le violeur, de l'entourage proche, voire la famille.

C'est pas un petit problème, c'est réel. Et grave. Le second problème, c'est que rien n'est fait pour arranger ça, c'est même tabou.

Répondre